Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Frère Dominique Duclouet
Pour suivre, il faut marcher, faire confiance à Celui qui précède. Il faut progresser sur le chemin. Et ce chemin, c'est Jésus-Christ. Il faut suivre ses traces.

 

 - Comment ?
En nous inspirant de l'esprit de François non par un mimétisme aveugle, mais par une fidélité créatrice, "l'esprit de Jésus".

- Cet esprit, comment se manifeste-t-il ?
Par l'écoute de l'appel. C'est le Seigneur qui appelle. La relation se fait dans la prière, dans la constance du désir à progresser (mettre un pas l'un devant l'autre). François ne se contente pas de prier, il agit.

- L'action évangélique est un tout dynamique.
Elle englobe dans un même mouvement d'amour la contemplation suppliante et adorante (exemples dans la vie de François), l'action sur soi-même (méditer la constante des "Admonitions" dont l'accent porte sur "l'esprit évangélique") et l'action envers les autres (charité fraternelle et service, éclairé par le lavement des pieds – l'eucharistie). Maurice Zundel synthétise tout cela en "intériorité altruiste".

- François se souvient de Jésus-Christ.
Quête au début de sa conversion : "Voyant tous ces rogatons qu'on jetait dans son écuelle, il eut un sursaut de dégoût, mais se souvenant de Dieu, il se mit à manger l'âme pleine de grâce" (souvenir – prière et action).
La suite du Christ est toujours une sortie de l'égoïsme : thème de la Croix. Relire ce que François dit dans ses admonitions.
Comment cette Parole m'atteint-elle ? Est-ce que dans la réflexion et la prière les événements de ma vie séculière me sont des "clignotements de l'Absolu" ? Ou bien, est-ce que j'en reste à la surface, au fait brut, au niveau du sentiment ?
François m'apprend à moduler selon ma condition personnelle les formes du renoncement qu'il me demande à sa suite.
Ne pas se tenir crispé sur la lettre mais toujours donner la primauté à l'esprit. "Mes paroles, dit Jésus, sont esprit et vie".
Comment comprendre pour moi cette "fidélité créatrice" ? L'Évangile comme livre est lui-même une lettre qui tue s'il est séparé de l'esprit de nouveauté qui l'anime. Jésus montre que le légal n'est pas le moral et que l'éthique ne se confond pas avec le juridique. (Attitudes "nouvelles" de Jésus dans l'Évangile, de François par rapport aux usages religieux de son temps).
Et pour moi ? Au milieu du monde indifférent dans la condition personnelle et communautaire que je vis, comment vivre cette suite toute neuve de Jésus, cet "esprit du Seigneur" ? Bien distinguer entre zèle apostolique qui est le fruit de la charité théologale et les formes diverses de cet apostolat qui varient selon les personnes, les circonstances et les événements. Interrogation : disciple de Jésus, comment lui témoigner que je désire répondre à son appel et imiter la fidélité de François en "désirant par-dessus tout l'Esprit du Seigneur et sa sainte opération".
Ensemble, en fraternité séculière nous éveiller à cette suite du Christ et nous poser la question : comment communiquer cette joie aux hommes nos frères ?

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Fraternité Franciscaine Séculière
  • Fraternité Franciscaine Séculière
  • : Pour mener une vie fraternelle et évangélique à la manière de François d'Assise, des hommes, des femmes, des foyers se rencontrent et constituent la Fraternité Franciscaine. Ceux qui veulent en faire partie, se retrouvent et construisent, jour après jour, une communauté évangélique. Ce blog est consacré à la région PACA
  • Contact

Qui sommes-nous ?

 

Recherche

L'Olivier

Archives

Site Annexe activités hors PACA

Pages