Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /


Chapitre I

                          La fraternité franciscaine séculière

 

Article 1


1. Tous les fidèles sont appelés à la sainteté et ont le droit de suivre, en communion avec l'Église, un chemin spirituel particulier .

2. Règle 1 Dans l'Église, il y a de nombreuses familles spirituelles avec des charismes variés. Parmi ces familles se trouve la famille franciscaine qui, dans ses différentes branches, reconnaît comme père, inspirateur et modèle, saint François d'Assise.

3. Règle 2 Dans la famille franciscaine, depuis le commencement, la Fraternité franciscaine séculière a une place particulière  . Elle est formée par l'union organique de toutes les Fraternités catholiques dont les membres, poussés par l'Esprit Saint, s'engagent par la promesse de vie évangélique à vivre l'Évangile à la manière de saint François, dans leur état séculier, en observant la Règle approuvée par l'Église .

4. En vertu de leur appartenance à la même famille spirituelle, le Saint Siège a confié le soin pastoral et l'assistance spirituelle de l'OFS au Premier Ordre franciscain et au Tiers Ordre régulier (TOR). Ce sont les « Instituts » auxquels revient la « haute direction » (altius moderamen) dont il est question au Canon 303 CIC .

5. La Fraternité franciscaine séculière, nommée aussi Ordre franciscain séculier (OFS) est, dans l'Église, une association publique . Elle s'organise, à divers niveaux, en Fraternités : locales, régionales, nationales et internationale. Elles ont chacune une personnalité juridique dans l'Église.


Article 2


1.
La vocation à l'OFS est une vocation spécifique qui forme la vie et l'action apostolique de ses membres. Par conséquent, ceux qui ont prononcé un engagement perpétuel dans une autre famille religieuse ou institut de vie consacrée ne peuvent pas en faire partie.

2. L'OFS est ouvert aux fidèles de toutes conditions. Peuvent en faire partie :
-- les laïcs (hommes et femmes)
-- les clercs séculiers (diacres, prêtres, évêques).


Article 3


1.
Le caractère séculier marque la spiritualité et la vie apostolique des membres de l'OFS.

2. Leur caractère séculier, dans la vocation et la vie apostolique, se manifeste conformément à leur condition particulière, à savoir:
-- pour les laïcs, en contribuant à l'édification du Règne de Dieu par leur présence dans les réalités et les activités temporelles  ;
-- pour les clercs séculiers, en rendant au Peuple de Dieu les services dont ils sont chargés, en communion avec l'Evêque et son Presbyterium .

Les uns et les autres s'inspirent des options évangéliques de saint François d'Assise, en s'engageant à continuer sa mission avec les autres membres de la famille franciscaine.

3. La vocation à l'OFS est une vocation à vivre l'Évangile en communion fraternelle. Dans ce but, les membres de l'OFS se réunissent en communautés ecclésiales appelées Fraternités.


Article 4


1.
L'OFS est gouverné selon le droit universel de l'Église et son droit particulier : la Règle, les Constitutions, le Rituel et les statuts particuliers.

2. La Règle établit la nature, le but et l'esprit de l'OFS.

3. Règle 3 Les Constitutions ont pour but :
-- de mettre la Règle en pratique;
-- d’indiquer concrètement les conditions demandées pour appartenir à l'OFS, le mode de fonctionnement de l'OFS, l'organisation de la vie de Fraternité, son siège .


Article 5


1.
Règle 3 L'interprétation authentique de la Règle et des Constitutions relève du Saint Siège.

2. L'interprétation pratique des Constitutions, dans le but d'en harmoniser l'application dans les diverses régions et aux différents niveaux de l'Ordre, relève du Chapitre général de l'OFS.

3. La clarification de points particuliers qui réclament une décision opportune, est de la compétence de la Présidence du Conseil international OFS (CIOFS). L’interprétation donnée sera appliquée jusqu’au prochain Chapitre général.


Article 6


1.
La Fraternité internationale de l'OFS a ses propres statuts approuvés par le Chapitre général.

2. Les Fraternités nationales ont leurs propres statuts approuvés par la Présidence du CIOFS.

3. Les Fraternités régionales et locales peuvent avoir leurs propres statuts approuvés par le Conseil du niveau supérieur.


Article 7


Sont abrogées toutes les prescriptions qui ne concordent pas avec les présentes Constitutions.

 

Chapitre II


La forme de vie et l'activité apostolique

                   Titre 1

La forme de vie

Article 8

 

1.    Les Franciscains séculiers s'engagent par la Promesse de vie évangélique à vivre l'Évangile selon la spiritualité franciscaine, dans leur condition séculière.

 

2.    Ils cherchent à approfondir, à la lumière de la foi, les valeurs et les choix de la vie évangélique selon la Règle de l'OFS:

--    Règle 7  dans un itinéraire constamment renouvelé de conversion et de formation;

--    Règle 4 ouverts aux demandes qui viennent de la société et de la réalité ecclésiale, passant de l'Évangile à la vie et de la vie à l'Évangile;

--    dans la dimension personnelle et communautaire de cet itinéraire.

 

Article 9

 

1.    Règle 5  La spiritualité du Franciscain séculier est un projet de vie centré sur la personne du Christ, en suivant ses traces , plutôt qu'un programme détaillé à mettre en pratique.

 

2.    Règle 4  Le Franciscain séculier, engagé à suivre les exemples et les enseignements du Christ, doit étudier personnellement et assidûment l'Évangile et la Sainte Écriture.  La Fraternité et ses responsables favorisent l'amour de la Parole évangélique et aident les frères à la connaître et la comprendre comme elle est annoncée par l'Église avec l'aide de l'Esprit Saint .

 

Article 10

 

       Règle 10  « Le Christ pauvre et crucifié », vainqueur de la mort et ressuscité, suprême  manifestation de l'amour de Dieu pour l'homme, est « le livre » dans lequel les frères, à l'imitation de François, apprennent pourquoi et comment vivre, aimer et souffrir.  En lui, ils découvrent la valeur des contradictions pour la cause de la justice et le sens des difficultés et des croix de la vie quotidienne.  En Lui, ils peuvent accepter la volonté du Père, même dans les circonstances les plus difficiles, et vivre l'esprit franciscain de paix, dans le refus de toute doctrine contraire à la dignité de l'homme.

 

Article 11

 

       Se souvenant que l'Esprit Saint est le principe de leur vocation, l'âme de leur vie fraternelle et de leur mission, les Franciscains séculiers cherchent à imiter la fidélité de François à ses inspirations, et écoutent l'exhortation du saint à désirer par dessus tout « l'Esprit du Seigneur et sa sainte opération » .

 

Article 12

 

1.    En s'inspirant de l'exemple et des écrits de François et, par dessus tout avec la grâce de l'Esprit, les frères vivront chaque jour avec foi le grand don que le Christ leur a fait, à savoir la révélation du Père.  Ils rendront témoignage de cette foi devant les autres hommes :

--    dans la vie de famille,

--    dans le travail,

--    dans la joie et dans la peine,

--    dans la rencontre avec les hommes, tous frères de ce même Père,

--    dans la présence et la participation à la vie sociale,

--    dans le rapport fraternel avec toutes les créatures.

 

2.    Règle 10  Avec Jésus, obéissant jusqu'à la mort, ils chercheront à connaître et à faire la volonté du Père.  Ils rendront grâce à Dieu pour le don de la liberté et la révélation de la loi d'amour.  Ils accepteront l'aide qui leur est offerte pour accomplir la volonté du Père par ceux qui dans l'Église en ont reçu la responsabilité, et aussi par leurs frères.  Ils assumeront, avec une sereine fermeté, le risque de choix courageux dans la vie sociale.

 

3.    Règle 8  Les frères aimeront la rencontre filiale avec Dieu, feront de la prière et de la contemplation l'âme de leur propre vie et de leur action.  Ils chercheront à découvrir la présence du Père dans leur propre cœur, dans la nature et dans l'histoire des hommes, là où se réalise son plan de salut.  La contemplation d'un tel mystère les rendra prompts à collaborer à ce dessein d'amour.

 

Article 13

 

1.    Les Franciscains séculiers appelés autrefois « les frères et les sœurs de la Pénitence », se proposent de vivre dans un esprit de conversion permanente. Les moyens pour cultiver ce point caractéristique de la vocation franciscaine, seul et en Fraternité, sont: l'écoute et la célébration de la Parole de Dieu, la révision de vie, les retraites spirituelles, l'aide d'un conseiller spirituel et les célébrations pénitentielles.  Les frères s'approcheront fréquemment du sacrement de la Réconciliation et prendront soin de le célébrer de façon communautaire, soit en Fraternité, soit avec tout le Peuple de Dieu .

 

2.    C’est dans cet esprit de conversion que doit être vécu l'amour pour le renouveau de l'Église, accompagné par le renouveau personnel et communautaire.  Les fruits de la conversion, réponse à l'amour de Dieu, sont les actes de charité dans les rapports avec les frères .

 

3.    Les pratiques de pénitence, comme le jeûne et l'abstinence, de tradition chez les pénitents franciscains, doivent être connues, appréciées et vécues selon les indications générales de l'Église.

 

Article 14

 

1.    Conscients que Dieu a voulu faire de nous tous un peuple et qu'il a constitué son Église sacrement universel du Salut, les frères s'engageront dans une réflexion de foi sur l'Église, sur sa mission dans le monde d'aujourd'hui et sur le rôle des Franciscains séculiers dans l'Église, en accueillant les défis et en assumant les responsabilités que cette réflexion leur fera découvrir.

 

2.    Règle 8  L'Eucharistie est le centre de la vie de l'Église.  En elle, le Christ nous unit à Lui et entre nous en un corps unique. L’Eucharistie sera donc le centre de la vie de la Fraternité; les frères participeront à l'Eucharistie le plus souvent possible, se souvenant du respect et de l'amour de François qui a vécu dans celle-ci tous les mystères de la vie du Christ.

 

3.    Les frères participeront aux sacrements de l'Église, attentifs non seulement à leur sanctification personnelle mais aussi au service de la croissance de l'Église et de l'expansion du Royaume.  Ils collaboreront à leur célébration vivante et consciente dans leurs propres paroisses, particulièrement à la célébration du baptême, de la confirmation, du mariage et du sacrement des malades.

 

4.    Les frères et les Fraternités se conformeront aux indications du Rituel concernant les diverses manières de s'associer à la prière liturgique de l'Église, en privilégiant la célébration de la Liturgie des Heures .

 

5.    En tout temps et en tout lieu, il est possible aux vrais adorateurs du Père de lui rendre un culte et de le prier ; toutefois, les frères s'efforceront de trouver des temps de silence et de recueillement consacrés uniquement à la prière.

 

Article 15

 

1.    Règle 11  Les Franciscains séculiers s'efforceront de vivre l'esprit des Béatitudes, surtout l'esprit de pauvreté.  La pauvreté évangélique manifeste la confiance dans le Père, conduit à la liberté intérieure et dispose à promouvoir une plus juste répartition des richesses.

 

2.    Les Franciscains séculiers qui, par leur travail et leurs biens matériels doivent pourvoir aux besoins de leur propre famille et servir la société, ont une manière particulière de vivre la pauvreté évangélique.  Pour la comprendre et la vivre, il faut un fort engagement personnel et l'aide de la Fraternité, au moyen de la prière et du dialogue, de la révision communautaire de vie, de l'écoute des enseignements de l'Église et des demandes de la société.

 

3.    Les Franciscains séculiers s'efforceront de réduire leurs besoins personnels pour pouvoir mieux partager leurs biens spirituels et matériels avec les frères, surtout avec les plus démunis.  Ils rendront grâce à Dieu pour les biens reçus, et ils en useront comme de bons gérants et non comme des propriétaires. 

       Ils prendront fermement position contre la mentalité de consommation et contre les idéologies et les pratiques qui donnent à la richesse matérielle priorité sur les valeurs humaines et religieuses et qui permettent l'exploitation de l'homme.

 

4.    Ils aimeront et ils pratiqueront la pureté du cœur, source de la vraie fraternité.

 

Article 16

 

1.    Règle 9  Marie, Mère de Jésus, est un modèle d'écoute de la Parole et de fidélité à la vocation; en elle, comme François, nous voyons réalisées toutes les vertus évangéliques

       Les frères cultiveront un grand amour pour la Vierge très sainte, par l'imitation, la prière et l'abandon filial.  Ils manifesteront leur dévotion personnelle par des actes de foi authentique et dans des formes acceptées par l'Église.

 

2.    Pour toute la communauté ecclésiale, Marie est le modèle d'un amour fécond et fidèle.

       Les Franciscains séculiers, ainsi que les Fraternités, chercheront à vivre l'expérience de François qui a fait de la Vierge le guide de son œuvre ; avec Elle, comme les disciples à la Pentecôte, accueillons l'Esprit pour nous réaliser en communauté d'amour .


  Titre 2


Présence active dans l'Église et dans le monde


Article 17

 

1. Règle 6 Appelés à collaborer à la construction de l'Église comme sacrement du salut pour tous les hommes et devenus par le baptême et par la promesse de vie évangélique « témoins et instruments de sa mission », les Franciscains séculiers annoncent le Christ par la vie et par la parole. Leur apostolat préférentiel est le témoignage personnel [17] dans leur milieu de vie et le service de la construction du Royaume de Dieu dans les réalités terrestres.

2. Dans les Fraternités s'organise la préparation des frères à la diffusion du message évangélique « dans la vie quotidienne du monde » [18] , et à la collaboration à la catéchèse dans les communautés ecclésiales.

3. Ceux qui sont appelés à remplir la mission de catéchistes, de présidents de communautés ecclésiales ou d'autres ministères, et même les ministres sacrés, feront leur : l'amour de saint François pour la Parole de Dieu, sa confiance en ceux qui l'annoncent et la grande ferveur avec laquelle il a reçu du Pape la mission de prêcher la pénitence.

4. La participation au ministère de sanctification que l'Église exerce par la liturgie, la prière, les œuvres de pénitence et de charité, est pratiquée par les frères tout d’abord dans leur propre famille, ensuite dans leur Fraternité et, enfin, par leur présence active dans l'Église locale et dans la société.

Pour une société juste et fraternelle

 

Article 18

 

1. Les Franciscains séculiers sont appelés à offrir une contribution personnelle, inspirée de la personne et du message de François d'Assise, en vue d'établir une société où la dignité de la personne humaine, la coresponsabilité et l'amour seront des réalités vivantes .

2. Règle 13 Ils approfondiront les véritables fondements de la fraternité universelle et créeront partout un esprit d'accueil et une atmosphère de fraternité. Ils s'engageront fermement contre toute forme d'exploitation, de discrimination et de marginalisation, et contre toute attitude d'indifférence à l'égard des autres.

3. Règle 13 Ils collaboreront avec les mouvements qui promeuvent la fraternité entre les peuples : ils s'engageront à « créer les conditions d'une vie digne » pour tous, et à travailler pour la liberté de tous les peuples.

4. A l’exemple de saint François, patron des écologistes, ils soutiendront activement les initiatives visant à sauvegarder la création ; ils collaboreront avec ceux qui travaillent à prévenir la pollution et la dégradation de la nature, ainsi qu’à créer des conditions de vie et d’environnement qui ne soient pas des menaces pour l’homme.


Article 19

 

1. Règle 14 Les Franciscains séculiers agiront toujours comme le levain dans leur milieu de vie par le témoignage de l'amour fraternel et de claires motivations chrétiennes.

2. Par esprit de minorité, ils feront un choix préférentiel pour les pauvres et les marginaux, qu'il s'agisse d'individus, de catégories de personnes ou d'un peuple entier. Ils collaboreront à la suppression de la marginalisation et de toutes les formes de pauvreté, conséquences du manque d'efficience et de l'injustice.


Article 20

 

1. Règle 14 Engagés à construire le Royaume de Dieu dans la réalité et l'activité temporelles, les Franciscains séculiers, par vocation, vivront comme une réalité indivisible leur appartenance à l'Église et leur appartenance à la société.

2. Leur contribution première et fondamentale à la construction d'un monde plus juste et plus fraternel sera l'accomplissement des devoirs propres à la préparation et à l'exercice de leur profession. C'est avec le même esprit de service qu'ils sauront assumer leurs responsabilités sociales et civiles.


Article 21

 

1. Règle 16 Pour François, le travail est un don, et travailler une grâce. Le travail de chaque jour est non seulement un moyen de subvenir à ses besoins, mais encore une occasion de servir Dieu et le prochain, et un moyen de développer sa propre personnalité. Convaincus que le travail est un droit et un devoir, et que toute forme de travail mérite le respect, les frères s'engageront à collaborer pour que tous aient la possibilité de travailler, et pour que les conditions du travail soient toujours plus humaines.

2. La détente et les loisirs ont une valeur propre et sont nécessaires à l'épanouissement de la personne. Les Franciscains séculiers se soucieront d'un rapport équilibré entre le travail et le repos, et ils s'emploieront à rechercher des occupations de qualité pour leurs loisirs .


Article 22

 

1. Règle 15 Les Franciscains séculiers « se rendent présents ... dans le domaine de la vie publique »; ils collaboreront, autant qu'ils le peuvent, à la préparation de lois et règlements justes.

2. Dans l'ordre de la promotion humaine et de la justice, les Fraternités s'engageront par des initiatives courageuses, en harmonie avec leur vocation franciscaine et avec les directives de l'Église. Elles prendront des positions claires quand l'homme est atteint dans sa dignité, quelle qu'en soit la forme, oppression ou exclusion. Elles offriront leur service fraternel aux victimes de l'injustice.

3. Renoncer à l'usage de la violence, sans pour cela renoncer à l'action, caractérise les disciples de François. Les frères veilleront à ce que leurs interventions soient toujours inspirées par l'amour chrétien.


Article 23

 

1. Règle 19 La paix est l'œuvre de la justice, le fruit de la réconciliation et de l'amour fraternel  . Les Franciscains séculiers sont appelés à être porteurs de paix dans leurs familles et dans la société :
-- ils se soucieront de proposer et de diffuser des idées et des attitudes de paix;
-- ils développeront leurs propres initiatives et ils collaboreront, individuellement et en tant que Fraternités, aux initiatives du Pape, des Églises particulières et de la famille franciscaine;
-- ils collaboreront avec les mouvements et les institutions qui promeuvent la paix dans le respect de ses racines authentiques.

2. Tout en reconnaissant le droit à la légitime défense, aussi bien des personnes que des nations, ils sauront reconnaître la valeur du choix que font les objecteurs de conscience en refusant de porter les armes.

3. Pour sauvegarder la paix dans leur famille, les frères, en temps voulu, fixeront par testament la disposition de leurs biens.

Dans la famille

 

Article 24

 

1. Règle 17 Les Franciscains séculiers doivent considérer leur propre famille comme le premier lieu où vivre leur engagement chrétien et leur vocation franciscaine ; la prière, la Parole de Dieu et la catéchèse chrétienne y trouveront leur place. Ils veilleront aussi au respect de toute vie, depuis sa conception et en toute situation, jusqu'à la mort.

Les époux trouvent dans la Règle de l’OFS un appui solide pour leur propre cheminement de vie chrétienne, conscients que par le sacrement du mariage, leur amour découle de celui que le Christ porte à son Église. L’amour des époux et l’affirmation de la valeur de la fidélité sont un profond témoignage pour leur propre famille, pour l’Église et pour le monde.

2. Dans la Fraternité :
-- la spiritualité familiale et conjugale et la manière chrétienne d'envisager les problèmes familiaux seront un sujet de dialogue et d'échange d’expériences ;
-- on partagera entre frères les moments importants de la vie familiale, et l'on portera une fraternelle attention à ceux qui, - célibataires, veufs et veuves, parents isolés, séparés ou divorcés - , vivent des situations difficiles ;
-- Règle 19 on créera les conditions du dialogue entre générations ;
-- on favorisera la formation de groupes de foyers et de groupes de familles.

3. Les frères collaboreront aux efforts faits dans l'Église et la société pour affirmer la valeur de la fidélité, le respect de la vie, et pour apporter une réponse aux problèmes sociaux des familles.


Article 25

 

Persuadés de la nécessité d'élever « les enfants d'une manière qui leur ouvre l'esprit à la communauté ... et leur donne la conscience d'être des membres vivants et actifs du Peuple de Dieu »  et persuadés de la fascination que François peut exercer sur eux, on favorisera la formation de groupes d'enfants qui, avec l'aide d'une pédagogie et d'une organisation adaptées à leur âge, seront initiés à la connaissance et à l'amour de la vie franciscaine. Les statuts nationaux donneront des orientations opportunes pour l'organisation de tels groupes et pour leurs rapports avec la Fraternité et avec les groupes de jeunes franciscains.

 

Messagers de joie et d'espérance

 

Article 26

 

1. Jusque dans la souffrance, François a fait l'expérience de la confiance et de la joie en atteignant :
-- l'expérience de la paternité de Dieu ;
-- une foi inébranlable en la résurrection avec le Christ pour la vie éternelle ;
-- l'expérience de pouvoir rencontrer et louer le Créateur en fraternité universelle avec toutes les créatures
  .

Règle 19 Ainsi, en conformité avec l'Évangile, les Franciscains séculiers disent leur OUI à l'espérance et à la joie de vivre. Ils apportent leur contribution pour combattre les multiples angoisses et le pessimisme en préparant un futur meilleur.

2. Dans les Fraternités, les frères favoriseront l'entente mutuelle. Ils veilleront à ce que l'ambiance des réunions soit accueillante et reflète la joie. Ils s'encourageront réciproquement dans le bien.


Article 27

 

1. Règle 19 Les frères, en avançant en âge, apprendront à accepter la maladie et les difficultés croissantes, et à approfondir le sens de leur vie dans un détachement progressif et une ouverture vers la terre promise. Ils seront fermement convaincus que la communauté des croyants et de ceux qui s'aiment en Dieu se poursuivra dans la vie éternelle comme « communion des saints ».

2. Les Franciscains séculiers s'efforceront donc de créer dans leur milieu, et tout d'abord dans les Fraternités, un climat de foi et d'espérance, afin que « notre sœur la mort » soit perçue comme un passage vers le Père, et que tous puissent s'y préparer dans la sérénité.


  

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Fraternité Franciscaine Séculière
  • Fraternité Franciscaine Séculière
  • : Pour mener une vie fraternelle et évangélique à la manière de François d'Assise, des hommes, des femmes, des foyers se rencontrent et constituent la Fraternité Franciscaine. Ceux qui veulent en faire partie, se retrouvent et construisent, jour après jour, une communauté évangélique. Ce blog est consacré à la région PACA
  • Contact

Qui sommes-nous ?

 

Recherche

L'Olivier

Archives

Site Annexe activités hors PACA

Pages