Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 20:19

 

Sainte Claire 2013 à Marseille

 

 

 

Le matin du dimanche 11 août 2013, Monseigneur Pontier et dix prêtres (dont les Frères mineurs Jean-Paul Arragon et Patrick Sham, et Louis Spazokilis, regardant dans l’OFS) étaient chez les Clarisses, Rue Wulfran Puget, à Marseille, pour célébrer la solennité de Sainte Claire et la profession temporaire de Sœur Anna Augusta de Jésus, qui avait choisi la citation de Sainte Claire : « Place ton esprit devant le miroir de l’éternité ; laisse ton âme baigner dans la splendeur de la gloire ».

 

La chapelle du Monastère, pourtant grande, était pleine ; la famille franciscaine était présente, avec des membres de chacune de ses branches, Frères Mineurs, Clarisses (bien sûr !) toutes rayonnantes de Joie, Franciscaines Missionnaires de Marie, Franciscaines de la Présentation de Marie, et plusieurs frères et sœurs de chacune des trois Fraternités franciscaines séculières du Diocèse de Marseille, sans compter les fidèles habitués du Monastère, dont de nombreux Vietnamiens venus entourer Sœur Anna Augusta de Jésus.

 

Les textes choisis étaient un extrait d’Osée (2 16b, 17b, 21-22) où l’on parle du désert, de fiançailles, de tendresse et de fidélité, le Psaume 44 2ab, 3bc, 11-12, 14a, 15b, 16 (Le roi va s’éprendre de ta beauté… Elles sont introduites au milieu de la joie et de l’allégresse…), la deuxième lettre de Saint Paul aux Corinthiens, 4 6-10, 16-18 (Ces trésors, nous les portons en nous, dans des vases d’argile, pour qu’il apparaisse bien que cette puissance vient de Dieu et non de nous… Notre épreuve est légère pour la gloire que nous en aurons. Car nous n’attachons pas notre regard aux choses visibles mais aux choses invisibles) et l’Evangile selon Saint Jean, 15 4-10 (« Demeurez en moi comme moi je demeure en vous… Je suis le cep de la vigne et vous les sarments »).

Dans son homélie, Monseigneur Pontier a parlé de la pauvreté, de l’humilité, de la joie, mais il a insisté sur « demeurer », la fidélité, la constance dans l’attachement à Jésus que Sœur Anna Augusta de Jésus a bien inscrit dans son nom de religieuse.

Combien était claire et joyeuse la voix de notre jeune Sœur au moment de sa Profession !

Combien était à la fois joyeux et si doux et si tendrement maternel le regard de Mère Marie-Monique pendant qu’elle aidait sa Sœur à fixer sur sa tête le voile noir qu’elle venait de recevoir ! Combien était délicate la danse effectuée devant l’autel par quatre Clarisses dont Sœur Anna Augusta de Jésus ; une émotion douce et joyeuse à la fois nous étreignait toutes et tous.

 

Après la cérémonie, tous les participants étaient invités à un buffet vietnamien dans l’avant-cour du Monastère que Frère Soleil inondait de ses chauds rayons heureusement un peu tempérés par le souffle de Frère Vent.

 

Comme chaque deuxième dimanche du mois chez nos Sœurs Clarisses de Marseille, l’après-midi, on a prié « Marie qui défait les nœuds » avec un Chapelet, puis, après quelques mots de notre rayonnant Frère Joël sur la douce miséricorde de Dieu, on a récité le Chapelet de la Miséricorde et vénéré une relique de Sœur Faustine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fraternité Franciscaine Séculière - dans PACA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Fraternité Franciscaine Séculière
  • Fraternité Franciscaine Séculière
  • : Pour mener une vie fraternelle et évangélique à la manière de François d'Assise, des hommes, des femmes, des foyers se rencontrent et constituent la Fraternité Franciscaine. Ceux qui veulent en faire partie, se retrouvent et construisent, jour après jour, une communauté évangélique. Ce blog est consacré à la région PACA
  • Contact

Qui sommes-nous ?

 

Recherche

L'Olivier

Archives

Site Annexe activités hors PACA

Pages