Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 21:04

 

Fraternité Sainte Claire

04500 RIEZ

Pour chacune et chacun, un Noël 2011 de proximité.

Que la paix de Noël illumine chaque instant de cette année à venir.

Que l’Enfant de la crèche vous apporte espérance en cette année nouvelle.

«Vivantes pour louer Dieu».

Tel est l’esprit qui anime les clarisses pour fêter le 8ème centenaire de l’arrivée de Claire d’Assise à St Damien.

. le dimanche des Rameaux, jour d’ouverture du jubilé, nous nous sommes permises un peu d’histoire avec

quelques amis.

. le 11 août, à l’eucharistie et à la veillée nous avons repris le thème des 5 sens, chemin de vie vers Dieu, dans

les Ecrits de Claire. Nous apprécions l’explication de Jean-François Godet-Calogéras :

«Claire voit : elle avertit ses soeurs,

«Claire écoute : elle visite ses soeurs,

«Claire touche : elle corrige ses soeurs,

«Claire sent : elle exhorte dans le Seigneur,

«Claire goûte la vie : elle marche avec ses soeurs en familiarité».

Nous restons ravies de la présence et de l’aide apportée par Hubert et nos frères de Marseille avec frère

Stéphane du Caire.

Nous louons Dieu pour l’engagement de Michel dans la famille franciscaine. Son témoignage de vie, son

parcours à la suite de François nous laisse entendre sa liberté d’homme intérieur sur son chemin de conversion

qui devient croissance en vie nouvelle.

Nos rencontres de la région PACA entre soeurs et frères rejoignent l’esprit et le désir de Claire : notre pauvreté

nous conduit à la vérité dans nos relations et à la simplicité dans nos échanges.

Bénédicte

Pèlerinage à Assise.

Entre autres évènements vécus au cours de cette année, 3 d’entre nous ont participé au pèlerinage fédéral à

Assise en mai 2011. Ce séjour aux sources de Claire et de François nous a permis de trouver force et réconfort

dans nos épreuves communautaires. Occasion de confier à nos fondateurs notre fraternité.

Ce pèlerinage commémorait le 8ème centenaire de la fondation de l’Ordre des Clarisses. Il reprenait donc le

thème de ce jubilé «en très haute Pauvreté». Dans les lieux visités : St Rufin, St Damien, la Portioncule, nous

nous sommes questionnées sur notre pauvreté personnelle et communautaire à partir de ce que Claire nous

exprime dans ses écrits.

Pour nous, la journée de désert à l’ermitage des Carceri avait pour thème : «pauvreté-humilité-minorité».

A la basilique St François, ce fut un temps d’action de grâce et de prière silencieuse.

L’objectif de ce pèlerinage était de nous renouveler et d’approfondir notre appel à suivre le Christ Jésus à la

manière de Claire et de François pour aujourd’hui. Cette démarche fédérale a été marquée par la dimension

internationale : 6 nationalités étaient représentées.

Assemblée générale avec Hubert.

Toujours dans le cadre de notre année jubilaire, nous avons voulu marquer plus particulièrement notre

assemblée générale de la maison d’accueil d’une manière franciscaine. Hubert s’est chargé de l’animation à

travers le mime de l’entrée de Ste Claire à la suite de François, le jour des Rameaux. Puis, par petits groupes,

nous avons répondu au jeu des questions relatives à la vie de Claire ; les jeunes ont mimé la scène du loup de

Gubbio. Nous avons terminé cette soirée par le repas de François et Claire en partageant la frangipane, gâteau

préféré de François, fait par «frère» Jacqueline une familière de François.

Rencontre des petites communautés.

Cette année, nous l’avons vécue chez nos soeurs de Vermand (02). Le thème de notre réflexion était la pauvreté

à travers les écrits de Ste Claire, chaque communauté ayant choisi de travailler le Testament, ses lettres et pour

la fraternité de Riez son procès de canonisation. La manière de rendre compte de notre réflexion était laissé à

notre initiative, d’où une expression riche et variée. Pour la veillée, nous devions choisir la vie d’une sainte

clarisse de nos diverses régions : Isabelle de Savoie (pour nos soeurs de la Grant-Part en Suisse), Joséphine de

Valenciennes (pour nos soeurs de Vermand) et Anne-Marie Antigo (pour nous-mêmes). La retransmission de

ces trois vies fut haute en couleurs et cela nous a permis de voir que la vie des clarisses dans les siècles passées

n’était pas plus paisible qu’aujourd’hui. Cela permet de relativiser nos propres difficultés.

Nicolle

«Musique et chants s’embrassent et la colline s’embrase».

Dans la fraternité nous aimons chanter et nous chantons, la liturgie est enchantée par la musique.

Tous les offices sont chantés et accompagnés à la cithare, le chant ouvre les coeurs à l’humain, et aide à la prière.

Etre là et chanter, ou être là et écouter chanter ! Les jours de fête, nous jouons de la musique pour que la

liturgie soit festive et plus vivante pour louer, ce qui enchante les participants de nos célébrations. Ainsi il nous

est possible d’entendre : cithares, mandoline, flûtes, guitare, c’est que nous avons de bons professeurs !

Occasion d’être ouvertes sur l’extérieur. Joie partagée avec nos amis et voisins :

. En juin, fête de la musique à St Maxime.

Rémi, professeur de Françoise, invite tous ses élèves à venir jouer de leur instrument à la chapelle et sur

l’esplanade. Il y a de vrais talents et chacun et chacune est heureux d’entendre cette audition du plus jeune aux

ainés et ces expressions musicales diversifiées.

. En Juillet, sous la direction de Maguy, notre professeure de cithare, Nicole et Cécile Amata sont allées

accompagner d’autres musiciens pour jouer et chanter à l’ordination diaconale d’Alain (élève cithariste). 11

cithares dans l’Eglise Notre-Dame «ce fut divin !». Heureuses d’être témoins de l’engagement et d’avoir donné

notre note à l’embellissement de cette touchante célébration étant tous élèves de Maguy.

. En Novembre, à la Ste Cécile, sont invités à la chapelle celles et ceux qui souhaitent jouer de la musique ou

chanter. Cette fois, de nouveaux instruments, de nouvelles personnes et toute une famille. Encore du bonheur

partagé. Sous l’animation d’Anne, notre professeure de chant, accompagnée de Stéphane et Rémi, l’ après-midi

récréative se termine par un canon composé par Anne, chanté par les soeurs et interprété par tous les

musiciens.

«Bravo à tous et merci ! Oui vraiment musique et chants s’embrassent sur la colline». Cécile Amata

Vivantes rencontres sur la colline au sein du diocèse.

. 30 Juin : bonne humeur et lumière vibraient au coeur de cette journée ensoleillée en partageant le repas avec

l’association «Chemin d’espoir» dont nous sommes les marraines spirituelles depuis plusieurs années. Créée par

Mgr Pontier : des bénévoles partagent des moments de vie avec des personnes souffrant de handicaps. A l’issu

du repas, après des moments de jeux, d’histoires et de chants, nous promettons de nous retrouver l’an prochain.

Merci à chacun des membres de la joie communicative ainsi que du message de simplicité et de gratuité que

vous nous laissez. Avant de nous quitter, nous avons chanté tous ensemble l’office de Milieu du Jour.

. La visite régulière du Père Savornin (responsable diocésain des moniales et ermites) nous est réconfortante,

particulièrement pour notre soeur Annonciata, heureuse et rayonnante lors de ces rencontres. Merci au Père

Savornin de son dévouement auprès de la fraternité.

. Surprise : Bernard Mourou, le nouveau pasteur de l’Eglise réformée de la région, nous propose de venir pour

faire connaissance. Moment chaleureux et convivial, au bout duquel nous nous entendons en vue de préparer

ensemble une soirée oecuménique (qui aura lieu à la chapelle St Maxime, le 20 janvier à 18h. Ce soir-là les

Vêpres seront à 17h au lieu de 17h30).

. Le père Loizeau, ne pouvant venir à la date proposée, nous suggère le 6 décembre : aubaine pour notre soeur

aînée. Ce jour est celui de son anniversaire : 91 ans ! Eucharistie, repas festif, téléphones viendront combler

notre doyenne. Ces évènements ne sont pas oubliés même si parfois, dans sa mémoire, les dates, les jours, les

mois se mélangent. Annonciata aime se promener sous l’oeil attentif de ses soeurs qui veillent chaque jour à son

bien-être.

Françoise Annonciata

Deux de nos soeurs nous ont quittées en mai après le décès de notre abbesse du monastère de Toulouse, en

mars. Ce changement nous invite à redéfinir et à ajuster vie contemplative et vie fraternelle. Nous nous laissons

aider pour vivre notre situation actuelle. Nous remercions tout particulièrement pour l’entraide apportée par les

habitants de Riez et du secteur, nos familles et nos amis.

Vos soeurs de Riez

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fraternité Franciscaine Séculière - dans PACA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Fraternité Franciscaine Séculière
  • Fraternité Franciscaine Séculière
  • : Pour mener une vie fraternelle et évangélique à la manière de François d'Assise, des hommes, des femmes, des foyers se rencontrent et constituent la Fraternité Franciscaine. Ceux qui veulent en faire partie, se retrouvent et construisent, jour après jour, une communauté évangélique. Ce blog est consacré à la région PACA
  • Contact

Qui sommes-nous ?

 

Recherche

L'Olivier

Archives

Site Annexe activités hors PACA

Pages