Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 21:29

                           Textes pour La Semaine de Prière pour l’Unite des Chrétiens et pour toute l’année 2009

                                                                     Ils seront unis dans ta main (Ez 37, 17)


                                                                   Conjointement préparés et publiés par
                                                Le Conseil Pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens
                                                La Commission Foi et Constitution du Conseil œcuménique des Eglises


                                                  Préparation de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2009


Origine des textes

Le projet de base a été préparé par un groupe de représentants de la Conférence des évêques catholiques de Corée (CBCK) et du Conseil national des Eglises en Corée (NCCK) composé des personnes suivantes : Rév. Dr Chai Soo-il, professeur à la Han Shin University (PROK/NCCK); Rév. Dr Kim Woong-Tae, président de la Dong-Sung High School (CBCK) ; Rév. Dr Shim Kwang-Sup, professeur au Séminaire théologique méthodiste, KMC (NCCK) ; Mme Jung Hae-Sun, secrétaire générale du NCCK ; Rév. Père Kang Diego, missionnaire de la Consolata en Corée (CBCK) ; Mme Han Mi-Sook, membre du Mouvement des Focolari de Corée (CBCK). Nous les remercions très chaleureusement pour le sérieux et la sagacité avec lesquels ils ont accompli cette tâche.

La rencontre préparatoire internationale à Marseille (France)

Depuis quelques années déjà, l’un des membres du groupe préparatoire international de la Semaine de prière proposait d’organiser une réunion à Marseille. En effet, un mouvement social très intéressant est né dans cette ville: des chefs religieux de diverses confessions, religions et cultures se sont regroupés autour du maire afin d’assurer la communication entre les groupes religieux, d’améliorer leurs relations mutuelles et de prévenir toute polarisation entre diverses parties de la population de cette ville.
Cette organisation s’appelle Marseille Espérance. Ensemble, ses membres se sont élevés contre certains faits au niveau local et international (profanation de tombes, attaques terroristes du 11 septembre 2001 à New York, etc.) qui manifestaient l’intolérance religieuse et la haine et ils estiment que leur engagement commun en faveur de la tolérance a contribué à éviter certains troubles à caractère interreligieux ou interculturel qui ont marqué d’autres villes européennes. Indépendants de tout parti politique, ils observent un silence total durant les périodes électorales. (La laïcité est un principe fondamental de la vie publique française.) Leur préoccupation principale étant le maintien de la paix dans la ville, ils laissent volontiers d’autres groupes s’occuper du dialogue théologique.
Le groupe préparatoire international qui comprenait des membres protestants, orthodoxe et catholiques, ainsi que deux membres du groupe coréen ayant travaillé sur le projet de départ (et leurs deux conseillers) se sont réunis du 24 au 29 septembre 2007, au Centre Notre-Dame du Roucas qui est confié au Chemin Neuf, une accueillante communauté catholique à vocation œcuménique : cette maison ensoleillée dominant la mer est située non loin de la Basilique Notre-Dame de la Garde. Le travail d’adaptation du texte tout d’abord rédigé en coréen puis traduit en anglais et qui devait être révisé dans le but de sa diffusion internationale, s’est déroulé dans une atmosphère joyeuse et confiante, fruit d’un respect mutuel entre tous les membres du groupe. A la fin de la rencontre, les représentants du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens ont chaleureusement remercié Tom Best et Carolyn McComish avant leur prochain départ en retraite, pour leurs nombreuses années de collaboration au sein du groupe préparatoire international.
Durant cette semaine, le groupe a été reçu par les membres de Marseille Espérance (ME) qui lui ont présenté leurs activités et il a visité divers endroits de Marseille particulièrement significatifs pour ME – entre autres l’église de l’Abbaye Saint-Victor et la mosquée de la ville. Nous remercions Marseille Espérance pour l’accueil et l’hospitalité qui nous ont été offerts, pour toutes les informations fournies sur ses activités ainsi que pour l’intérêt manifesté à l’égard du travail du groupe préparatoire international. Le groupe international prie afin que l’œuvre de Marseille Espérance continue non seulement à garantir la paix dans la ville mais aussi, à être un enrichissement dans la vie des habitants de Marseille, par l’exemple de tolérance religieuse qu’elle offre à tous.

                                                                                  Célébration œcuménique

                                                         « Ils seront unis dans ta main » (Ezéchiel 37, 17)

Présentation de la célébration

En Ezéchiel 37, 15-19 ; 22-24a nous découvrons l’ardent désir de l’unité que Dieu veut pour les tribus d’Israël divisées. Le geste prophétique inspiré à Ezéchiel, de joindre deux morceaux de bois, est l’image de la réunification des royaumes du Nord et du Sud d’Israël : « Rassemble ces morceaux l’un contre l’autre pour en former un seul, ils seront unis dans ta main » (Ez 37, 17).
Dieu compte sur son prophète pour réaliser cette œuvre de renouvellement dans l’unité. Ezéchiel reçoit la mission d’annoncer à Israël que cette restauration est une initiative et une œuvre de Dieu. Rapprocher les tribus les unes des autres et « les tenir unies dans sa main », telle est la volonté de Dieu. Ezéchiel doit aussi appeler le peuple à la conversion pour préparer les chemins de cet avenir nouveau de réconciliation. Cet avenir meilleur d’unité et de paix pour Israël passe en effet par une conversion sincère de sa part. C’est la tâche des prophètes d’en proclamer l’urgence au nom du Seigneur. Qui veut l’unité selon l’Alliance doit s’engager à se détourner des idoles et à se laisser purifier par Dieu : « Je les délivrerai de toutes les iniquités dont ils se sont rendus coupables, je les purifierai. Ils seront mon peuple et je serai leur Dieu ». Le renouvellement de l’espérance passe par le renouveau de la fidélité envers Dieu.
Israël au temps d’Ezéchiel aspirait à son unité nationale. Nous espérons, nous chrétiens envoyés à toutes les « nations », la pleine communion en Christ pour laquelle nous prions. Cette célébration élaborée à partir d’Ezéchiel (Ez 37) nous appelle par conséquent à interpréter dans la lumière du Christ, l’appel du prophète à l’unité du peuple de Dieu. En voici le déroulement.

Déroulement de la célébration [1]

La célébration commence au son du gong, évocation de notre communion de prière avec les chrétiens de Corée. Dans l’esprit d’Ezéchiel appelant à la conversion de son peuple l’acte pénitentiel nous pousse, en bons serviteurs de Dieu et de l’unité chrétienne, à emprunter nous aussi le chemin des conversions personnelles et ecclésiales nécessaires pour parvenir à la pleine communion.
La liturgie de la Parole commence par susciter l’élan de notre foi en l’initiative du Père voulant l’unité de ses enfants (Ez 37, 15-19 ; 22-24a). L’épître aux Romains (Ro 8, 18-25) nous assure qu’avec la création elle-même, nous sommes dans la main de Dieu et que l’Esprit-Saint intercède et œuvre en notre faveur. L’Evangile (Jn 17, 8-11) atteste que le don de notre communion nous est acquis en Jésus Christ par sa mort et sa résurrection.
Par les intercessions nous nous unissons à la prière de Jésus pour notre unité, à son espérance de notre unité parfaite, à son impatience de nous voir agir pour le renouvellement du monde dans l’unité de l’amour, dans la justice et la paix.
Au terme de la célébration nous proclamons avec Ro 8, 38 que rien ne peut nous séparer de l’amour du Christ, parce que Dieu notre Père a fait en lui toutes choses nouvelles. Il nous envoie comme témoin de cette création nouvelle. C’est un encouragement pour tous les chrétiens qui participent aussi à travers leur engagement œcuménique à cet ordre nouveau de la Communion en Christ ressuscité.



                                                                                            Célébration


O Officiant/e
L Lecteurs/trices
A Assemblée


Ouverture

On fait résonner le gong par trois fois pour signaler aux participants le début de la célébration.

Salutation
O : Que la grâce et la paix de Dieu notre Père et de notre Seigneur Jésus Christ et le Saint-Esprit soient toujours avec vous.
A : Et avec vous aussi.

Chant d’ouverture
, Psaume 146 (145)
(soit un autre hymne ou cantique à la place de ce psaume chanté)

Procession des officiants, des personnes portant la bible et de celles munies des bâtons/bâtonnets à rassembler comme symbole d’unité inspiré du texte d’Ezéchiel. Les porteurs des bâtonnets restent devant la croix ou dans l’espace liturgique dans le chœur de l’église.

Silence

O : Approchez-vous de Dieu. Approchons-nous de Dieu, lui qui est plein de miséricorde envers nous, lui que nous espérons et que nous cherchons.
Cette invitation peut être prononcée en langue coréenne pour souligner que ce sont les chrétiens de ce Pays qui nous aident cette année à prier pour l’unité chrétienne : Kadja

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Fraternité Franciscaine Séculière
  • Fraternité Franciscaine Séculière
  • : Pour mener une vie fraternelle et évangélique à la manière de François d'Assise, des hommes, des femmes, des foyers se rencontrent et constituent la Fraternité Franciscaine. Ceux qui veulent en faire partie, se retrouvent et construisent, jour après jour, une communauté évangélique. Ce blog est consacré à la région PACA
  • Contact

Qui sommes-nous ?

 

Recherche

Archives

Site Annexe activités hors PACA