Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 18:05



Mot de bienvenue

Bienvenue à chacun de vous, dans cette église de la Trinité où nous célébrons aujourd’hui le 3° dimanche de l’Avent.
C’est le dimanche de la joie car Jean-Baptiste nous montre où est la vraie lumière : c’est Jésus lui-même. Cette lumière, nous l’avons reçue à notre baptême.
C’est le dimanche aussi où la paix est à l’honneur. « Sur toute la terre, faire la paix », tel est le thème proposé par Pax Christi. C’est pour nous l’occasion de prier pour la paix en chacun de nous et dans le monde.
Alors frères et sœurs, Paix et Joie à chacun de vous !






Homélie

Frères et sœurs, traditionnellement, le 3e Dimanche de l’Avent est le dimanche de la joie. On retrouve cette joie dans l’antienne d’ouverture, l’oraison et la bénédiction finale. On la retrouve aussi dans les lectures d’Isaïe et de Saint-Paul.
Pourquoi nous inviter à la joie ? Et pouvons-nous devenir joyeux parce qu’on nous y invite ? Nous connaissons tous des joies superficielles, des petits moments de bonheur liés à des évènements heureux mais parfois passagers ! Nous connaissons aussi des joies plus profondes qui se montrent moins mais qui sont liées à une paix intérieure ou une espérance tenace.
La joie de l’Avent s’apparente plus à ce 2e type de joie car c’est la vie de chacun qui trouve une assurance d’avenir dans l’attente de la venue de Jésus, le Christ. Les trois lectures nous ouvrent à cette joie.

L’Évangile d’abord ! Jean-Baptiste nous est surtout présenté aujourd’hui dans sa mission de prophète. Et pour être plus exact de témoin. On nous le présente comme l’envoyé de Dieu, un envoyé très humble qui se situe dans la suite du prophète Isaïe et qui annonce Jésus le Christ. Pour Jean le baptiste, Celui qui est attendu est déjà-là : « se tient au milieu de vous celui  que vous ne connaissez pas ». Il est aussi Celui qui est le Tout Autre et qu’on ne peut approcher. Il y a ces deux dimensions : quand Jean-Baptiste parle de la venue de Jésus c’est pour souligner sa proximité et sa sainteté. Notre joie, selon notre vie spirituelle, peut se nourrir de cette présence proche de Jésus, même si elle n’est pas toujours perceptible, et de sa sainteté, de son altérité, qui est de l’ordre de l’incommunicable. Voilà une source de joie. L’évangéliste  emploie le terme de lumière. Jésus est la Lumière et Jean-Baptiste nous montre cette lumière. Nous pouvons faire le lien avec la joie. Marcher dans la nuit, dans la difficulté est souvent éprouvant. Seule la présence d’une lumière peut permettre d’avancer, c’est cette proximité. Ou alors, l’espérance du jour qui va se lever permet de traverser la nuit sachant qu’il y aura une lumière naissante dans quelques heures. La lumière de Jésus n’est pas artificielle, elle illumine d’abord le cœur et le réchauffe ; elle est toute proche et en même temps au devant de nous : voilà la source de la joie.


La 1e lecture, tirée du livre d’Isaïe, exprime la mission du prophète et la réponse du peuple de Dieu. La mission du prophète s’enracine dans le dynamisme de l’Esprit de Dieu : c’est lui qui consacre et qui envoie. Jésus reprendra ce même passage d’Isaïe pour sa première prédication à la synagogue de Nazareth. Cette mission est une mission de libération : les portes s’ouvrent pour les gens. Ce qui était fermé devient ouvert. Ce qui était blessé, meurtri par la vie va être guéri. Ce texte, en termes plus théologiques, nous dit l’avènement messianique. Et le peuple répond à cela par un cri de joie « je tressaille de joie dans le Seigneur ». Le « je » est communautaire. C’est le peuple de Dieu qui retrouve l’alliance. Le psaume reprend le magnificat de Marie comme en écho. Marie est le visage de l’Église, nouveau peuple de Dieu, qui va ouvrir l’espace de la nouvelle alliance. La joie est ici une joie communautaire parce que Dieu vient soulager son peuple, mais plus encore le sauver. Cela se réalise de façon plénière par la venue de Jésus le Christ.


La 2e lecture, de St Paul, invite les chrétiens à être joyeux, et à l’être toujours . Ce toujours est important car il y a des moments où c’est plus difficile ! Comment faire quand ça va moins bien et que notre joie diminue ? Paul invite à prier sans relâche, à rendre grâce en toute circonstance et à discerner la valeur de toute chose. Tout n’est pas important de la même manière. Paul invite à laisser l’Esprit-Saint nous aider à discerner ce qui est bon, ce qui va permettre de grandir dans l’amour et dans la paix, ce qui va permettre d’unifier nos personnes. Quand nous sommes malheureux, nous sommes souvent tiraillés, écartelés. Paul nous invite à nous unifier et à retrouver le centre de notre vie, de notre personne. Ce centre, c’est Dieu lui-même qui nous aime et qui est fidèle. La joie des chrétiens, c’est, à travers les événements de la vie, croire que le Seigneur accomplira sa promesse de bonheur qui se révélera au moment de la venue du Christ, à son retour. Nous avons cet horizon qui est pour nous espérance et source de joie.

Je reprends un peu ces trois invitations à la joie :
d’abord le Christ qui est notre lumière, la lumière de chacun. C’est symbolisé pour nous par les lumières de l’Avent. C’est une lumière qui réconforte !
ensuite le fait d’être ensemble, d’être le peuple de Dieu, l’Église en qui nous reconnaissons Jésus comme celui qui nous rassemble et nous apporte le salut. Tous ces rubans multicolores disent notre diversité en même temps que notre unité dans la même source : le Christ.
Enfin l’horizon qui est devant nous. Nous savons où nous allons même si le chemin est dur. C’est le chemin de Jésus, nous le célébrons dans cette eucharistie.

 

 

Fr Jean Paul

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Fraternité Franciscaine Séculière
  • Fraternité Franciscaine Séculière
  • : Pour mener une vie fraternelle et évangélique à la manière de François d'Assise, des hommes, des femmes, des foyers se rencontrent et constituent la Fraternité Franciscaine. Ceux qui veulent en faire partie, se retrouvent et construisent, jour après jour, une communauté évangélique. Ce blog est consacré à la région PACA
  • Contact

Qui sommes-nous ?

 

Recherche

L'Olivier

Archives

Site Annexe activités hors PACA

Pages