Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 11:13


















Pour relire notre vécu communautaire de cette année 2008, nous vous proposons le thème du pèlerinage, thème cher à notre spiritualité franciscaine : "Etre pèlerin, disait St François à ses frères, c'est être reçu chez les autres, avoir la nostalgie de la patrie et rayonner la paix sur son passage."(Vie écrite par St Bonaventure).

Un grand pèlerinage s'accomplit dans la foi et l'écoute de l'Esprit et nos élections triennales qui devaient nous donner une nouvelle abbesse en ont été une belle illustration. La communauté s'est longuement préparée dans un climat de réflexion et de prière et nous avons reçu avec reconnaissance l'aide très précieuse de nos frères Romain Mailleux et Jean-Paul Arragon. Au jour dit, le tablier de service est tout simplement passé de soeur Marie-Cécile à soeur Cécile. Il n'y a donc pas d'erreur de la part de notre soeur secrétaire pour la signature de ce petit mot d'introduction...Comment ne pas remercier soeur Marie-Cécile pour tout l'élan qu'elle a donné à la communauté, pour la qualité de la réflexion et de l'écoute mutuelle qu'elle a suscité tout particulièrement au cours de nos chapitres hebdomadaires!

Pour ceux et celles qui mettent des visages sur les signatures, vous serez peut-être surpris de voir les noms des soeurs qui étaient à Roôcourt. Oui, c'est le coeur bien serré que nous avons dû accueillir la réalité qui se présentait à nous: l'impossibilité concrète d'étoffer le tout petit groupe de sœurs envoyé à Roôcourt, comme nous le jugions indispensable lors de notre réouverture en 2006. Accueillir ensemble ce constat a été un deuxième pèlerinage dans la foi pour toute la communauté. Nous avons tellement reçu tout au long de ces 14 années de présence dans le diocèse de Haute-Marne! Que de liens d'amitié, de visages rencontrés, de prière partagée, de pages d'Evangile dont nous avons été témoins! Quitter n'est pas facile. Chemin de Foi...mais aussi d'Espérance: nous savons que tout ce qui a été ainsi semé, portera et porte déjà fruits.

A Cormontreuil, le pèlerinage va donc prendre des couleurs très concrètes pour réaménager la vie communautaire avec 29 soeurs de 102...à 27 ans. Que ce soit dans les lieux de vie ou dans les emplois, ce sera une belle occasion à saisir pour être "pèlerine et étrangère" comme nous y invite Sainte Claire.

"Etre pèlerin, nous disait donc François, c'est être reçu chez les autres." Cette année, par la visite de plusieurs soeurs clarisses, nous avons pu "être reçues" chez nos soeurs de Brazzaville, de Libreville, de Nazareth, d'Abidjan. Et à travers notre soeur Marie-Catherine, c'est toute la communauté qui a "rendu visite" à nos soeurs d'Abidjan.

"Etre pèlerin...., c'est avoir la nostalgie de la patrie." La retraite communautaire, animée par notre frère Yvon Person, a été une halte de paix bienfaisante qui a ouvert tous nos coeurs et les a fait cheminer "du Père... au Père".

"Etre pèlerin..., c'est rayonner la paix sur son passage." Voilà ce que, de tout coeur, nous vous souhaitons pour cette année 2009, qui sera pour notre famille franciscaine, une année anniversaire, celle de sa naissance dans l'Eglise. C'est en effet en 1209 que François, accompagné de ses premiers frères, a entrepris un pèlerinage d'Assise à Rome avec le désir que ses intuitions formulées sous forme de Règle soient reconnues par le Pape.

Belle année à vous tous,
Soeur Cécile

Des pierres pour un pèlerinage intérieur
 Vous qui pèlerinez parfois jusqu'ici, vous avez sans doute remarqué des pierres qui se baladaient et des parpaings qui montaient. Oh! ce n'est pas un boulet à la patte, ni un mur de séparation! Mais ce sera pour mieux vous accueillir.
Désormais, vous aurez un petit oratoire attenant à la maison d'accueil où il fera bon rencontrer le Christ, la Pierre angulaire. De plus, pour nos familles qui se trouvent à l'étroit, il y aura trois parloirs où elles pourront profiter à fond de leur "sœur" bien aimée. Alors que ces pierres soient un pèlerinage intérieur pour chacun!
Sœur Pierre-Marie

"Paix à cette maison"
 Etre envoyées par la communauté, partir à deux pour vivre quatre jours une route de prière dans le secteur du Tardenois et la vallée de l'Ardre, région de vignobles et de cultures du diocèse, manifester simplement à toute personne rencontrée une amitié gratuite en vue du Royaume et témoigner de l'Evangile de la Paix pour chacun: une aventure qui a pour moi goût de vrai bonheur.

 De village en village, "pèlerines et étrangères en ce monde" (sainte Claire), marcher sans réserve, quêter ce dont nous avons besoin, en pauvres: un verre d'eau, le pain de la route ou le gîte du soir, m'ouvre à la simplicité et à la disponibilité du cœur, à la confiance et à l'abandon à la Providence.

 Chemin de simplicité qui me libère de moi-même. Chemin de pauvreté qui m'invite à un lâcher prise sur mes projets. Chemin de fraternité qui me met à l'écoute des besoins de ma sœur. Chemin d'obéissance au réel qui m'appelle à être disponible et émerveillée par l'inattendu de la rencontre et à marcher plus humble à la suite du Christ, Celui qui est le Chemin.

 Comme saint François nous y invite :"nous passions très volontiers de longs moments dans les églises". Nos journées, rythmées par les offices chantés dans les églises, nous unissaient au peuple des croyants, et dans une prière de louange et d'intercessions nous offrions simplement à Dieu toutes ces vies croisées, tous ces visages rencontrés au hasard de la route. Toute rencontre devient alors prière.
 Un chant de reconnaissance monte vers tous ceux qui au long du chemin ont risqué la confiance, l'ouverture, une parole, une amitié échangée. Merci pour toutes ces leçons d'humanité, de courage, de foi, d'amour au quotidien dont nous avons été les témoins privilégiés. Votre accueil, votre bonté sont comme un miroir de la gratuité et de la générosité de l'amour de notre Dieu et nous invitent à notre tour à devenir plus humaines, fidèles à notre vocation de sœur Pauvre.
Sœur Marie-Catherine


En route, les Frats!
Il m'a été demandé d'accompagner une des trois fraternités proches de la communauté. Nous cheminons ensemble, pèlerins sur la route à la suite du Christ. Après nos rencontres mensuelles autour d'un thème ou d'un fait de vie, c'est pour moi une source d'action de grâce et d'émerveillement. Je suis témoin de la présence du Seigneur qui chemine au milieu de nous. Même si pour la plupart des membres de la fraternité leur vie a été traversée par de lourdes épreuves, je suis témoin aussi du royaume de Dieu toujours à l'œuvre à travers nos frères et sœurs laïcs franciscains qui veulent prendre l'Evangile au sérieux et l'appliquer dans leur vie dans l'esprit de François et de Claire.
Nous avons eu la joie cette année encore de célébrer l'engagement de plusieurs d'entre eux désirant vivre plus à fond l'Evangile et de se sentir soutenu par l'Eglise dans leur marche à la suite de Jésus dans le monde d'aujourd'hui. Nous formons une belle famille.
Merci Seigneur.
Sœur Claire-Bénédicte

"Je voudrais parcourir la terre…"
écrivait sainte Thérèse de l'Enfant Jésus.

Du 18 au 28 avril 2008, notre diocèse de Reims-Ardennes a eu l'immense joie d'accueillir Thérèse…euh !... d'accueillir les reliques de Thérèse!... Un vrai pélé pour elle! Et tous les diocésains traversant les Ardennes et la Marne en 10 jours!
Les personnes, petits et grands, qui sont venues la rencontrer ont vécu de beaux et bons moments de prière et de communion autour d'elle: veillées, processions, célébrations, concerts, conférences pour découvrir sa vie, son message…et… devinez! où est-elle venue vivre une de ses dernières étapes avant son départ?
Au monastère!...Le lundi 28 avril au matin, la messe de clôture de son pèlerinage se célébrait dans notre chapelle: Alléluia!...
Un signe du Ciel, un clin d'œil?!...A la sortie, il pleuvait. Hé! Hé!…peut-être que Thérèse, à sa façon, envoyait une pluie de roses sur notre diocèse, pour nous dire au revoir?!....
En tout cas… Merci Seigneur!...
Et Merci Thérèse!
Soeur Claire-Myriam

Si différents ? Et pourtant…
Que peuvent bien trouver à se dire des moniales chrétiennes et des fidèles hindouistes ? Bien plus que vous ne pensez si vous n’avez jamais fréquenté un groupe de dialogue hindou-chrétien. En recevant celui qui s’est créé autour de nos sœurs bénédictines de Jouarre depuis plus de dix ans, nous avons pu vérifier que l’Evangile nous disposait à une amitié toute simple mais surtout à un dialogue d’une belle profondeur. Le thème ? L’amour de Dieu dans nos traditions respectives. Rien de moins !
Le puits était profond et l’eau qui nous a désaltérés fleurait bon la confiance et le respect fraternel.
C’est aussi ce qu’a évoqué pour nous notre frère capucin Pascal Aude en nous partageant son compagnonnage avec les nombreux musulmans de son quartier.
Il est vrai que nous sommes bien différents, mais si nous fixons  notre regard  sur le mur de ce qui semble nous séparer, nous risquons de ne pas voir la porte. Quelle porte ? Celle qui n’a pas de serrure  et s’ouvre doucement  devant le frère qui tend la main.
Soeur Maryvonne

Pèlerin un ange ?
Oui, un petit ange quand il est envoyé vers les hommes va devenir avec eux un pèlerin qui chemine à leurs côtés, et à plus forte raison quand ce petit ange (nommé par Dieu Gaudete) est envoyé à Bethléem pour Noël : du coup, le voilà embarqué dans les péripéties de la famille de Jésus, pèlerinant de Bethléem à l’Egypte, puis d’Egypte à Nazareth, puis un saut vers Jérusalem, enfin bref un pèlerinage de Dieu avec les hommes et des hommes avec Dieu. La Communauté a enregistré un CD, sous la direction de Madame Dominique Pacqueteau sur Noël, avec beaucoup de chants et de musiques traditionnels de Noël, et racontent les aventures du petit ange qui voulait vivre Noël.
       Pèlerines aussi les Sœurs, qui vécurent 3 ou 4 jours au rythme d’un enregistrement mené tambour battant par des gens hyper compétents. Nous espérons vous faire partager notre émerveillement, à la suite de Claire et François d’Assise en pèlerinant avec vous à travers ce CD, vers le Mystère de Noël !
Sœur Elisabeth

Qu'elle est belle ma famille franciscaine!
 Aux couleurs de la vie
 Au son de la joie
 Au goût de la fraternité!
J'en ai touché la consistance en ce week-end de septembre où nous avons invité les fraternités séculières à vivre 24h00 avec nous. De Paris, de l'Essonne, de Reims, ils sont venus!
 C'était le 14 septembre, fête de la Croix glorieuse: occasion offerte de plonger au cœur de celui qui nous rassemble, Jésus, en son mystère d'amour crucifié et victorieux. "Un thème peu racoleur ont dit certains, mais on repart autrement"… Nourris de l'expérience de sainte Claire, d'un long regard posé sur le Christ de saint Damien, de la joie et de la profondeur partagées en soirée, du témoignage de trois sœurs osant les mots de ce mystère dans leur vie, de la convivialité simple (et ensoleillée!) du repas avec la communauté.
 Croix glorieuse, Croix lumineuse: le geste était proposé, à la fin de l'Eucharistie, de venir déposer notre lumière à l'intérieur d'une corde en forme de Croix. Signe fondateur de notre appartenance à Jésus et de notre désir de le suivre, là où toute humanité s'accomplit.
 Oui qu'elle est belle,
 Ma famille franciscaine,
 Aux couleurs de la vie,
 Témoin de son Seigneur,
 En marche vers le Père!
Sœur Marie-Bénédicte

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fraternité Franciscaine Séculière - dans Clarisses
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Fraternité Franciscaine Séculière
  • Fraternité Franciscaine Séculière
  • : Pour mener une vie fraternelle et évangélique à la manière de François d'Assise, des hommes, des femmes, des foyers se rencontrent et constituent la Fraternité Franciscaine. Ceux qui veulent en faire partie, se retrouvent et construisent, jour après jour, une communauté évangélique. Ce blog est consacré à la région PACA
  • Contact

Qui sommes-nous ?

 

Recherche

L'Olivier

Archives

Site Annexe activités hors PACA

Pages