Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 19:40

Née en Hongrie, elle vit et meurt en Thuringe, en Allemagne. Sa vie est un miracle, une manifestation radicale de l'amour et du souci des pauvres.
 La connaissance que nous en avons est basée sur des documents d'époque, le dossier de canonisation, le témoignage de quelques personnes proches d'Elisabeth et de Louis, son mari.
 Saint François et sainte Claire ont fondé les deux premiers ordres franciscains, (les frères mineurs et les clarisses) le processus de fondation du troisième ordre,"Tiers-ordre " est beaucoup plus complexe. Quoi qu'il en soit Elisabeth s'inscrit au premier rang du mouvement pénitent de son temps dont François et Claire "pénitents d'Assise" sont les figures emblématiques.
 Pendant sa courte vie, c'est sa qualité de vie évangélique et sa proximité des premiers "frères mineurs" en terre germanique qui a relié Elisabeth à François d'Assise.
 Gloire nationale en Allemagne et en Hongrie, Elisabeth est, dans le monde entier, une référence et un modèle, pour d'innombrables groupes religieux.

http://www.sainte-elisabeth.org/

                                                

  A Dieu , je ne veux faire de peine par une mine déconfite .
  Ne préfère t'il pas me voir joyeuse ? je L'aime et Il m'aime !
  Toi seul , Seigneur !  Les biens de ce monde , je les ai aimés , 

  Mais je les considère aujourd'hui comme de la   boue .
  Calomnies, médisance et mépris me sont une joie , je n'aime que Dieu .

  Extraits des écrits de Ste Elisabeth de Hongrie





Extraits des écrits de Ste Elisabeth de Hongrie



                          
   
    
 Princesse de Hongrie, elle est fiancée à l'âge de quatre ans et mariée à quatorze
au landgrave de Thuringe. Ce sera une épouse aimante pour ce mari qu'elle n'a pas choisi, se parant pour lui faire honneur, alors qu'elle n'aime que la simplicité.

      Des franciscains venus d'Allemagne lui font connaître l'esprit de saint François,
et elle se met au service des pauvres et des familles éprouvées par la guerre.

      En 1227, son époux tant aimé meurt au moment de s'embarquer pour la croisade.
Elisabeth se retrouve veuve à 20 ans, enceinte d'un troisième enfant. 
   

Comme on veut la remarier, elle refuse et, pour cette raison, connaît l'injustice
de sa famille qui la chasse avec ses trois enfants et l'héberge dans une porcherie.

   
Son oncle, l'évêque de Bamberg, calme le jeu, et elle peut revêtir l'habit du tiers ordre
 franciscain. La famille ducale se charge des enfants. Elle met alors tous ses revenus
 au service des pauvres et ne garde pour elle qu'une pauvre demeure. Elle leur fait
construire un hôpital. Joyeuse de tout ce qu'elle devait endurer, elle disait : "Je ne veux
pas faire peur à Dieu par une mine sinistre. Ne préfère-t-il pas me voir joyeuse puisque
je l'aime et qu'il m'aime ?"

   Elle meurt à 24 ans, ayant voué sa vie et sa santé à rendre heureux les misérables.





 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Fraternité Franciscaine Séculière
  • Fraternité Franciscaine Séculière
  • : Pour mener une vie fraternelle et évangélique à la manière de François d'Assise, des hommes, des femmes, des foyers se rencontrent et constituent la Fraternité Franciscaine. Ceux qui veulent en faire partie, se retrouvent et construisent, jour après jour, une communauté évangélique. Ce blog est consacré à la région PACA
  • Contact

Qui sommes-nous ?

 

Recherche

L'Olivier

Archives

Site Annexe activités hors PACA

Pages